jeudi 19 novembre 2009

Un roman d'amitié avec Gruss


Jusqu'à samedi, Wasquehal vibre au rythme du cirque. Expos, initiations, défilés d'animaux, échanges avec les artistes. Mais surtout, une association entre Nora Gruss et Aby Gaëlle.
Huit ans qu'Arlette Gruss plante son chapiteau à Wasquehal. Pour fêter ce temps, digne de la majorité, et sceller une vieille amitié, la ville a lancé la semaine du cirque. « C'est un honneur d'accueillir un spectacle de cette qualité dans notre ville, le cirque le plus brillant qui existe. Et que cette rencontre annuelle perdure le plus longtemps possible ! », s'enthousiasme le maire Gérard Vignoble, en visitant l'exposition du cirque Arlette Gruss (lire ci-dessous).Aby Gaëlle, conseillère déléguée à la communication, a pris la parole pour présenter l'exposition, les événements de la semaine et ses projets : « Je suis fière de vous présenter cette expo, composée d'oeuvres privées du cirque Arlette Gruss et de sculptures de Pierre Treille. Profitons de cette semaine exceptionnelle pour expliquer notre projet commun avec Nora Gruss ».

Et elle raconte, la belle aventure... « Nous avons créé l'association Le rêve de Norinia. Le principe : réaliser un rêve malgré le handicap et pouvoir découvrir l'univers du cirque Arlette Gruss. » Au-delà de l'association, Aby Gaëlle et Nora Gruss sont liées d'une profonde amitié : Aby Gaelle reverse à l'association Le rêve de Norinia tous les droits du conte musical, Voyage au pays de ma Nonkak qu'elle a écrit. On y entend même la voix de... Nora Gruss. L'année prochaine, Nora s'occupera de mettre en scène le conte d'Aby Gaëlle avec les handicapés. Celui-ci sera alors présenté lors du spectacle du cirque Arlette Gruss de 2010.

La suite du programme

-Aujourd'hui. Expo, spectacle de clowns, atelier de magie, à l'espace Gérard-Philippe.

-Vendredi 20. Parade avec les artistes du cirque Arlette Gruss dans la galerie marchande de Carrefour (sans les éléphants !) et séance de dédicaces.

-Samedi 21. Slam session sur le thème « Le jonglage des mots » à la mairie, salle des cérémonies. J.Dubril

  • Source : Nord Eclair